AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

I'm fine darling (with Timéo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
avatarSpencer Hamilton
❝ Messages : 101
❝ Arrivé(e) depuis le : 22/05/2015
❝ Avatar : Jennifer morrison
MessageSujet: I'm fine darling (with Timéo) Mar 26 Mai - 22:21


I'm fine darling

.
Timéo & Spencer

J'avais enfin repris le travail et ça faisait du bien, tellement de bien, je n'en pouvait plus de rester à la maison. J'avais rencontré mes nouvelles recrues, de nouveau j'avais eu le droit à ces regards intrigué en me voyant, je me retenais de leur rire au nez à chaque fois, oui une femme allait leur donner des ordres et ils avaient intérêt de se méfier de moi, car si ils doutaient encore de mon caractère, ils comprendraient bien vite qu'il n'aurait pas dût. Mon travail n'avait pas changé, d'une basse à l'autre rien ne changeait, ou presque, seulement la hiérarchie. Finalement j'étais heureuse de revenir, j'avais retrouver des têtes connues sur la basse et j'avais apparemment manqué a certain, ce qui me faisait plaisir après tout l'armée était un peu ma famille et ça faisait du bien de savoir que l'on manquait. Je commençais à reprendre mes marques, j'avais passé un moment dans cette caserne mais ça faisait aussi un moment que je l'avais quitté alors c'était un peu plus compliqué que ce que j'avais pensé. La journée avait été agréable au fond, calme en tout cas, ça on ne pouvait pas dire le contraire, être instructeur était largement moins fatiguant qu'être soldat. Mais pourtant à voir mes recrues trimer et s'épuiser me faisait penser à mes débuts et toutes les années que j'avais passé ici, à partir en mission et être au cœur de l'action. Oui ici j'avais l'impression d'être une planquée comme on disait et je n'aimais pas du tout avoir cette étiquette collée sur moi. Je regardais encore le recrues tirer, je sourit alors qu'elles se taquinaient gentiment les uns les autres, ça me rappelait de bons souvenirs,oui bien que ce soit douloureux comme souvenir, c'était toujours des moments heureux, ces moments passés avec Julian et Mathew aussi,. De ce dernier je n'avais plus aucune nouvelle, c'était dommage mais je croit qu'il m'en voulait toujours pour cette nuit passé avec Julian, ce matin à j'avais compris ces sentiments envers moi, mais ce n'était pas réciproque et j'en étais désolé. Il était temps de faire une pause, il commençait à faire chaud, le mois de mai n'était pas le plus chaud mais au alentour de midi ça commençais à devenir lourd, à mon goût en tout cas. Je me mis donc à crier, apprenant au recrues qu'on se retrouverais à quatorze heure sur le parcours d'obstacle, on allait bien rire je le sentais, ceux qui me faisait face était tout fraîchement enrôlé et il ne savait pas encore ce qui les attendait. Alors que je me rendait vers mon bureau je me sentis un peu faible, je vacillais une fois, puis deux et perdit soudainement connaissance. Quand je rouvrit les yeux je sentis de suite que j'avais été déplacé, il ne me fallut pas longtemps pour comprendre où j'étais, l’hôpital, je soupirais, je m'était simplement évanouie pourquoi tant de cérémonie. Je regardais une infirmière venir vers moi tout sourire, elle m’annonça que j'avais perdu connaissance, je lui lançais un regard désespéré, merci de l'info, je ne m'en serait pas rendu compte toute seule. Elle me dit qu'il devait me faire une prise de sang, je me laissais faire de mauvaise grâce alors qu'elle me piquait. Une fois le sang pris elle me désinfecta le bras puis me déclara qu'il avait prévenu mon compagnon et qu'il était en route. Je la regardais, Tim ? Il avait vraiment appeler Timéo à son travail pour un simple malaise ? Je secouait la tête, le connaissant il allait encore paniqué pour rien. Je m'asseyait sur le bord du lit, je n'avait pas d'autre choix que d'attendre, si je sortais avant qu'il soit passé Tim allait s’inquiéter d'avantage. Je regardais les autres patient autour de moi, les rideaux des box étant ouvert. Je remarquais des regards quelques peu mal à l'aise sur moi, je me souvint alors que j'étais toujours en uniforme, je me redressais malgré moi, j'avais toujours aimé porter l'uniforme et je me moquais bien que ça puisse mettre mal à l'aise certain. Je continuais mes observations quand j’entendis des pas précipité, ça devait être Tim qui débarquais.

© Grey WIND.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur

I'm fine darling (with Timéo)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Penticton Forever :: Bienvenue à Penticton :: Wiltse :: Penticton Regional Hospital-