AccueilAccueil  CalendrierCalendrier  FAQFAQ  RechercherRechercher  MembresMembres  GroupesGroupes  S'enregistrerS'enregistrer  ConnexionConnexion  

Partagez|

"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas
AuteurMessage
Lee Ji WangLee Ji Wang
❝ Messages : 12
❝ Arrivé(e) depuis le : 19/05/2015
❝ Avatar : *
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMar 19 Mai - 21:45


 
Ji Wang Lee

NOM » Lee PRÉNOMS » Ji Wang  SURNOMS » A vous de choisir AGE »  24 ans  DATE DE NAISSANCE » 3 juillet 1991 LIEU DE NAISSANCE » Séoul   ORIGINES » Coréennes MÉTIER »  Musicien/ MannequinORIENTATION SEXUELLE » Hétéro STATUT » Petit coeur à prendre  QUARTIER » écrire ici. DATE D’ARRIVÉE A PENTICTON » donnez le mois et l'année. GROUPE »Lost Souls


je suis un peu bizarre

• Il a une véritable passion pour la musique, c'est d'ailleurs ce qui lui a permis à plusieurs reprises de trouver la force de se battre • Il ne se sépare jamais de sa première guitare, celle que son père lui a offert (une guitare électrique bordeaux avec un pickguard nacré) • Il est fan des films de Miyasaki • Il adore les chansons de Disney • Il adore la pluie, sauf quand il est dessous ! • Il possède un cheval gris, Dream Catcher, qu'il a emmener avec lui au Canada • Il adore les chats et voudrais bien en avoir un • Il a un tatouage au niveau de l'omoplate gauche : "Le vent se lève... il faut tenter de vivre ! " (phrase qui résume plutôt bien sa vie) • Un soir, lors d'un concert, une fan lui a jeter son soutif en pleine figure, c'était le moment le plus embarrassant de sa vie... • Il adore lire des mangas • Il a l'habitude de cacher ses sentiments et de ne jamais montrer quand il souffre beaucoup • Il a une volonté à toute épreuve • A cause du mannequinat il s'est mis à la muscu et à présent il adore ça • C'est aussi un grand fan de jeux vidéos.


derrière l'écran
PSEUDO » LittleEby PRÉNOM » Marie AGE » 18 ans  VILLE/PAYS » France  OU AS-TU CONNU OC ? » Grâce à ma soeur (Lexie)  TEMPS DE CONNEXION » Quand je peux xD SCÉNARIO OU INVENTÉ » Tout droit sorti de ma petite tête AUTRE CHOSE » J'adore les cookies !!!!!  "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  74071713
Code:
<pris>Jung Il Woo</pris> » <vava>Lee Ji Wang</vava>

Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji WangLee Ji Wang
❝ Messages : 12
❝ Arrivé(e) depuis le : 19/05/2015
❝ Avatar : *
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMar 19 Mai - 21:49



Once Upon a Time

Le 3 juillet 1991... C’est le jour où j’avais décidé pour la première fois de sortir le bout de mon nez. Ce jour-là, il faisait très beau. Il n'y avait aucun nuage dans le ciel et la chaleur était vraiment étouffante.  Tout le monde avait toujours dit que ma naissance n’avait fait qu'embellir cette magnifique journée. C'était une telle joie pour mes parents ! Après un terrible malheur, ils avaient dû attendre plus de 5 ans avant d'en avoir enfin un. Mon arrivée était presque un miracle. Pour mes parents, en ce jour et  pour le restant de leur vie, rien ne pourrait  leur arriver de meilleur...

J’ai passé les premières années de ma vie noyé dans le bonheur. Mes parents s'occupaient souvent (voir tout le temps) de moi. Le moment de la journée que je préférais c’était lorsque nous nous réunissions tous les trois dans le canapé et que mon père me lisait une histoire. J’étais gâté, aimé et, bien que je ne m’en rende pas compte, je devais surement être le petit garçon le plus heureux de la Terre. Nous étions bien tous les trois, heureux, unis, nageant en plein bonheur. Si le temps avait pu s’arrêter à ce moment-là, tout aurait été tellement plus simple…. Malheureusement, le bonheur ne dure jamais…

Un après-midi, en allant me chercher à l’école, ma mère se rendit compte que quelque chose n’allait pas. J’étais pâle, j’avais chaud et je ne souhaitais qu’une seule chose, rentrer chez moi ! A cette époque je n’avais qu’une douzaine d’année et je ne comprenais pas pourquoi ma mère s’inquiétait autant. Cela faisait quelques jours que je ne me sentais pas bien mais ça ne devait surement pas être très grave, une petite angine surement. En rentrant elle m’avait dit d’aller me coucher, ce que j’avais fait sans me plaindre. Cependant, il n’y eu pas d’amélioration. J’avais de plus en plus chaud, j’étais parcouru de frissons et puis, j’avais de plus en plus mal au thorax. Malgré ça j’essayais de ne pas trop faire de grimace. Je n’avais pas envie que ma mère s’inquiète de trop. Elle m’avait donné des médicaments et préparé à manger mais je ne voulais rien. J’avais bien trop mal et, chaque bouchée que j’essayais de manger, chaque gorgée d’eau que j’essayais de boire,  me brûlait la gorge.
Lorsque mon père rentra enfin du travail ma mère alla lui parler. Elle ferma la porte de ma chambre afin que je me repose un peu mais d’où j’étais je pouvais toujours les voir dans l’entrebâillement. Ma mère lui raconta ce qui n’allait pas et quand elle eut finis, elle fondit en larme. Mon père l’a pris dans ses bras en lui disant que tout allait bien, qu’elle ne devait pas s’inquiéter, qu’il était là maintenant. A ce moment-là, je sentis une goutte perler au coin de mon œil puis, je vis mon père entrer dans ma chambre. Il vient s’asseoir sur mon lit et m’embrassa sur le front. Ma mère elle, était restée à l’entrée de la chambre. Il toucha ensuite mon front avec sa main. Ma fièvre n’était toujours pas tombée et quand je me mis à tousser, mon père se rendit compte que j’avais mal. Il se tourna alors vers ma mère et tous deux se jetèrent un regard. Puis cette dernière partie en direction de l’entrer et mon père commença à me parler. Il me dit que vu mon état, ils devaient m’emmener à l’hôpital afin que je sois bien soigné et que surtout je devais être fort.
Quelques minutes plus tard ma mère était revenue avec ma veste et des couvertures puis nous étions partis en direction de l’hôpital. Sur le chemin je continuais à tousser et j’avais de plus en plus de frissons. En arrivant là-bas, j’avais été emmené aux urgences et en voyant mon état, les infirmières m’avaient directement placé dans une petite chambre. Les heures que nous dûmes ensuite attendre me parurent interminables. Puis un médecin était enfin venu me voir.  Lors de l’auscultation il faisait une tête vraiment bizarre ce qui eut pour effet d’inquiéter encore plus mes parents.
En sortant dans le couloir avec mes parents je le vis leur donner un papier. Il leur parla ensuite encore un peu et je vis ma mère fondre en larme de nouveau. Puis quelqu’un vint me chercher en me disant qu’on allait me faire passer des examens. A ce moment-là je m’en fichais un peu, je commençais à me sentir de plus en plus fatigué et faible, j’avais terriblement mal et je voulais surtout qu’on me laisse tranquille. On me fit passer plusieurs radios ainsi que des prises de sang. Après cela on me réinstalla dans la petite chambre avec mes parents et nous dûmes encore attendre. Au bout de deux heures le médecin revint enfin avec les résultats et le verdict tomba.
C’était une pneumonie aiguë. En entendant cela  ma mère s’était écroulée et mon père l’avait rattrapé de justesse avant qu’elle ne tombe par terre. En quelques secondes elle était devenue livide. Mon père et le médecin l’avait pris chacun par un bras et l’avait amené sur une chaise. C’en était trop pour elle et c’était compréhensible.

Un après-midi d’été, ma mère m’avait raconté quelque chose. Avant moi, mes parents avaient déjà eu un enfant. C’était une fille, Sae Jin, une véritable petite princesse avait dit ma mère. Puis à trois ans elle était tombée gravement malade, une infection pulmonaire… Malheureusement elle avait été prise en charge trop tard et n’avait pas pu être sauvée. Cet événement avait complètement détruit mes parents. Quoi de pire pour une personne, surtout une femme, que de perdre son enfant, la chair de sa chair, le sang de son sang. En me racontant ça, ma mère m’avait pris sur ses genoux et m’avait serré dans ses bras aussi fort qu’elle le pouvait. A ce moment-là je me souviens lui avoir pris la main en lui promettant que jamais je ne la ferais souffrir.

Mais aujourd’hui c’était différent. Il se produisait la même chose que vingt ans auparavant et je ne pouvais rien faire. Je ne pouvais pas tenir ma promesse. Mes parents étaient là devant moi, ma mère pleurait et mon père se sentait lui aussi vraiment mal. Le médecin leur avait dit de ne pas s’inquiéter, qu’ici j’étais entre de bonnes mains et qu’ils allaient tout faire pour que j’aille mieux au plus vite. Mais comment croire un médecin qui vous dit ça alors que vous avez déjà perdu un enfant dans les mêmes conditions…
La nuit qui s’en suivie fut très longue pour tout le monde. Depuis la nouvelle, mes parents étaient rongés par la peur et l’inquiétude et moi par la douleur. Malgré tous les médicaments que je prenais, la fièvre ne baissait pas et la douleur ne diminuait pas. En plus de cela je toussais de plus en plus et chaque quinte m’épuisait en peu plus. Mon état resta le même pendant deux jours. Je vivais un enfer, je voulais que tout s’arrête… maintenant !
Voyant que je m’affaiblissais de jours en jours les médecins décidèrent de me refaire passer des examens. Tout le tintouin du début recommença : radios, prises de sang,… Les nouvelles ne furent pas bien meilleures que la dernière fois. Les médicaments n’avaient pas eu l’effet voulu. Le foyer infectieux s’était agrandi et l’infection s’était répandue dans les deux poumons. Malheureusement, comme une mauvaise nouvelle n’arrive jamais seule, les médecins avaient découvert  des complications avec l’apparition d’un sepsis (infection général). En voyant mon état, ils m’envoyèrent directement en soin intensif. Ma mère pleurait de plus en plus, elle souffrait je pense presque autant que moi. Et moi, à côté de ça, je ne pouvais rien faire. Je subissais, j’avais mal, et la seule chose que je pouvais faire c’était essayer de me battre. Me battre pour mes parents, pour ma mère, pour tenir ma promesse et surtout me battre pour vivre.

Toute la première semaine je suis resté sous sédatif pour éviter de trop ressentir la douleur et surtout pour que mon cœur se repose un peu. Les médicaments faisaient effet, mais très lentement. Je ne me souviens plus trop mais en tout j’ai dû rester environ trois semaines là-bas puis, on m’a réinstallé dans une chambre normale. N’étant pas encore sorti d’affaire et l’infection m’ayant très affaiblie, le médecin avait ordonnée que je reste à l’hôpital. Ma mère ne travaillant pas, elle restait à mes côtés toute la journée. Mon père, lui, venait le soir après son travail.
Puis un jour, en me réveillant un matin, je me suis senti plus mal que d’habitude. Pourtant depuis un mois et demi que j’étais là, j’avais eu l’impression d’aller un peu mieux. Ma fièvre avait un peu baissé et je toussais moins, cependant l’infection n’avait pas disparue. Mais aujourd’hui c’était différent… Je me sentais très affaiblie, à tel point que je ne pouvais pas me lever. En apprenant cela, le médecin vint tout de suite me voir et me fit repasser une série d’examens. Alors qu’on me faisait une prise de sang, je l’entendis dire à une infirmière d’appeler immédiatement mes parents. J’avais peur, je ne savais pas ce qui était en train de m’arriver.
Quand ces derniers arrivèrent, il les prit à part dans une petite pièce au bout du couloir. Pendant qu’ils parlaient une infirmière vint me donner mes médicaments et m’apporter mon petit déjeuner, mais je me sentais trop mal pour manger quoi que ce soit. Mes parents vinrent dans ma chambre plus d’une demi-heure après cela. Ma mère avait les yeux rouges et gonflés, elle avait dû pleurer encore une fois. Le médecin les suivait de près. Ma mère vint m’embrasser et elle se remit à pleurer, le médecin prit alors la parole :

"- Ji Wang, ce que j’ai à te dire n’est vraiment pas facile… La pneumonie que tu as attrapée cachait en fait une leucémie, c’est un cancer du sang…"

A mon âge, je ne comprenais pas trop ce qui était en train de se passer, mais je savais très bien ce qu’était un cancer et me dire que j’en étais atteint me terrifiais au plus haut point. En quelques secondes, tout s'écroulait... Le médecin commença alors à nous expliquer ce que cette maladie était précisément  ainsi que ce qui allait se passer à par la suite. J’allais être traité par chimiothérapie... J’avais peur et pour une fois je laissais mes larmes couler. Qu’allait-il m’arriver ? Est-ce que j’allais mourir ?

A la suite de ça, j’ai passé un an et demi dans cet hôpital. Au début de la chimio, je me souviens avoir beaucoup souffert. Mon corps ne supportait pas bien les produits qu’on m’injectait et j’étais très affaiblie à cause de cela et,  moralement je souffrais aussi. Après avoir appris pour mon cancer, ma mère avait craqué et était tombée en dépression. Pendant plusieurs mois elle n’était plus venue me voir à l’hôpital. Cela me faisait mal. Je n’avais pas pu tenir ma promesse et ma mère souffrait à cause de mois. Pour compenser, mon père passait tout son temps libre avec moi. Il m’apportait des cadeaux et plein de sucreries. Les infirmières étaient aussi toutes très gentilles avec moi. Malgré tout, cela ne suffisait pas. Le petit gars que j’étais avait besoin de sa maman pour continuer à se battre. Des questions me venaient sans cesse en tête : m’aimait-elle toujours ? Est-ce qu’elle m’en voulait d’être tombé malade et de ne pas avoir pu tenir ma promesse ? Pour me rassurer mon père me disait que maman allait de mieux en mieux chaque jour et qu’elle reviendrait bientôt me voir mais, à sa tête, je savais que c’était faux. Chaque jour qui passait, il était un peu plus pâle, ces cernes un peu plus grandes et son regard un peu plus sombre. La journée il allait au travail, en rentrant il venait me voir et après tout cela il devait rentrer à la maison pour s’occuper de maman. Tout cela devait vraiment être fatiguant pour lui. En plus de cela il devait tout porter sur ses épaules. Il n’avait personne à qui se confier, personne pour l’accompagner voir son fils atteint d’un cancer à un si jeune âge ou encore personne pour l’aider à s’occuper de sa femme atteinte d’une dépression. Ces journées n’étaient pas roses et rien ne venait les éclairer.

Puis quelques mois sont passés et elle a recommencé à venir me voir. Au début elle ne restait qu’une heure. Elle s’asseyait sur le grand fauteuil en face de moi, me demandait comment j’allais, puis me regardait pendant une heure. Nous n’avions aucune conversation ni aucun contact. Selon papa, c’était encore trop tôt. Puis, plus le temps passait et plus elle restait longtemps. Elle recommençait à me parler un peu, me raconter des banalités de la vie quotidienne : comment se passait sa journée, comment étaient les fleurs de son jardin, ce qu’elle avait mangé le midi. Cela me faisait plaisir, mais malgré tout ça, ce n’était plus la même. Ma mère ne me prenait plus jamais dans ses bras et, voir un sourire sur son visage était quelque chose de très rare. Elle restait très distante. Comme si elle avait peur que mon cas s’aggrave si elle s’approchait trop près de moi.

Un jour, alors que nous étions en train de faire un jeu, le médecin est entré dans ma chambre en souriant. Ca y est, j’étais enfin guéri ! Mes dernières analyses étaient bonnes et le médecin avait dit que si tout allait bien je pourrais sortir bientôt. A ce moment-là, j’avais vu un sourire se dessiner sur les lèvres de ma mère. Cela faisait bien longtemps que mon père et moi n’avions pas vu ça. En apprenant cette nouvelle, j’étais tellement heureux que j’avais du mal à contenir mon excitation. J’allais enfin sortir de cet hôpital pour reprendre une vie normale comme tous les garçons de mon âge, j’allais enfin arrêter de souffrir et enfin pouvoir être de nouveau heureux.

Le jour de ma sortie, mes parents vinrent tous les deux me chercher. J’étais tellement content qu’un sourire était figé sur mon visage depuis que je m’étais réveillé. En me voyant arriver dans le couloir avec une infirmière, mon père s’était précipité vers moi pour me prendre dans ses bras et m’embrasser. Pour la première fois depuis très longtemps, ma mère fit de même. A cet instant rien n’aurai pu me faire autant plaisir. Je pouvais enfin la prendre dans mes bras, sentir l’odeur d’amande douce de son parfum que j’aimais tant car elle me rappelait toute mon enfance. J’avais enfin retrouvé ma maman. Celle que je connaissais avant mon cancer.  Après ce petit moment de tendresse, nous étions parti récupérer mes affaires et nous étions sortis de l’hôpital en direction de la voiture. Nous allions afin pouvoir dire adieu à ces deux années de souffrances, tirer un trait sur le passé. A présent le malheur était dernière nous et la joie et le bonheur devant. Une nouvelle page se tournait pour nous…

Sur le chemin du retour, la joie c’était complètement emparé de nous. Mon père avait poussé le volume de l’autoradio à fond et tous ensemble, nous nous étions mis à chanter. De temps en temps, mon père racontait une blague et nos éclats de rire se faisaient vite entendre. Nous ne donnions pas du tout l’impression d’être une famille qui venait de subir tant de malheurs.
Moi j’étais assis sur la banquette arrière. Je regardais le paysage défiler devant mes yeux, un sourire aux lèvres en imaginant toutes les choses que j’allais enfin pouvoir faire. J’avais toujours rêvé de faire de la musique ou bien d’apprendre à monter à cheval, comme maman ! Je voulais partager plein de moments avec mes parents mais aussi avec mes amis. Ca faisait tellement longtemps que je ne les avais pas vus. Nous nagions de nouveau dans le bonheur. Pourtant, c’est dingue comme les choses peuvent changer en un instant…

Tout à coup j’entendis ma mère crier et  je sentis que mon père essayait de freiner. J’eu à peine le temps de voir ce qui se passait que la voiture partait déjà en tonneau, brisant les vitres par la même occasion. Puis après plus rien, le trou noir...

En me réveillant quelques heures après, j’étais allongé dans un lit d’hôpital. Mon père avait la tête posé sur mon lit et je l’entendais pleurer. Quand il vit que j’étais réveillé il s’empressa de me demander comment j’allais, mais je ne savais pas quoi lui répondre, j’étais encore vaseux. En baissant les yeux je vis que j’avais un bras dans le plâtre et ayant mal à l’arcade, je devais surement avoir des points de suture.  Je ne me rappelais pas de ce qui c’était passé. Les seules choses qui me revenait en tête étaient le bruit des vitres qui se brisent et le cri que maman avait poussé. D’ailleurs où était-elle ?

« - Papa, où est maman ? Qu’est-ce qui s’est passé ? Pourquoi je suis ici ? »

En entendant ces mots, les larmes se remirent à couler sur les joues de mon père qui restait muet. Il c’était passé quelque chose de grave. Il fallait que je sache, maintenant, tout de suite. Maman, où étais-tu ? Est-ce que…

« - Oh mon fils… qu’allons-nous faire.. »

Papa pleurait toujours et ne me disait toujours rien. J’avais peur, j’étais angoissé. Puis il se mit difficilement à parler.

« - Ta maman est… mon lapin elle est… elle est morte... »

Ces mots résonnèrent un moi comme un courant électrique et me firent tout d’abord un choc. Puis mon cœur explosa et je me mis à crier.

« - Non, c’est pas possible ! Maman, maman où es-tu ? Viens vite j’ai besoin de toi ! Papa ment, je sais que tu es là ! Maman ! »

En entendant ces mots mon père se leva et me serra dans ses bras. Maman était partie, je ne pouvais pas y croire. Pourquoi, pourquoi nous avait-elle quittés ? Pourquoi est-ce que nous étions là mon père et moi et qu’elle, elle était partie là-haut. J’avais mal, je pleurais, je me débattais dans les bras de mon père et, rien au monde n’aurait pu me consoler. A partir de maintenant nous devions être heureux tous les trois, maman n’avait pas le droit de partir. J’avais l’impression d’avoir un pieu enfoncé dans le cœur. Pourquoi fallait-il toujours que nous souffrions ? N’avais-je pas le droit au bonheur…
Les funérailles eurent lieux quelques jours après l’accident. Jusqu’à là mon père avait essayé de faire bonne figure mais moi j’en étais incapable. A la maison, tous me faisait penser à elle, d’ailleurs pas un seul instant se passait sans que je n’ai son image en tête. Une plaie béante c’était ouverte dans mon cœur. C’est après l’enterrement que tout a été plus compliqué. Le vide que maman avait créé en s’en allant se faisait ressentir de jour en jour. Mon père broyait du noir toute la journée. J’essayais de faire mon maximum pour l’aider, mais je n’y arrivais pas. Rien ne le faisait sourire, son regard était vide. Il a fallu du temps pour qu’il arrive à reprendre goût à la vie…

Après cela, j’ai essayé de reprendre une vie « normale ». J’avais tant souffert, qu’à présent, rien ne pourrais plus jamais être comme avant. Le petit garçon remplie de joie de vivre était mort cette terrible année… L’année qui suivi je me suis mis à la guitare et à l’équitation, un rêve que me mère aurait aimé me voir réalisé. Très vite, j’ai commencé à composer et à me produire avec quelques amis sur des petites scènes dans des bars de Séoul puis, lors de notre  dix-huitième année, nous avons décidé de monter un vrai groupe. Nous avons signé avec une maison de disque et l’aventure a commencé. Des choses formidables m’arrivaient enfin mais, ais au fond de moi, je n’avais pas changé. J’avais toujours mal et je pensais encore souvent à ma mère. D’ailleurs, beaucoup de chansons que j’avais écrites parlaient de cette souffrance. La transcrire comme ça m’aidait un peu à aller mieux.
Nous avons eu du succès dès le début. Eye Candy cartonnait auprès des jeunes de notre âge et cela n’aurait pas pu être plus formidable. Nous étions sur un petit nuage. L’année de mes vingt-et-un ans, j’ai commencé le mannequinat. Etant déjà connu, j’ai commencé à poser directement  dans des grands magazines. Petit à petit je reprenais goût à la vie. Une vie heureuse, paisible, et où presque tout réussissait pour moi. La plaie béante qui c’était ouverte commençais à se refermer doucement. Cependant, comme le dis l’expression, un bonheur n’arrive jamais seul et pour moi, bonheur va toujours de pair avec malheur…

L’année qui s’en suivie j’ai perdu le dernier être qui m’était cher : mon père… A la suite d’une mauvaise grippe, il avait attrapé une pneumonie et les médecins n’avaient pas pu le sauver. A ce moment de ma vie, où j’avais enfin réussi à remonter un peu la pente, il fallait qu’on me traîne de nouveau au fond du gouffre. C’était la goutte qui faisait déborder le vase. D’un seul coup la douleur était revenue. Elle avait déferlée en moi telle une vague s’écrasant sur le sable un jour de tempête. C’en était trop pour moi, j’en avais marre de souffrir. Il fallait que je parte de cet endroit, que j’aille ailleurs me changer les idées avant de faire une bêtise.

Un mois après j’ai donc quitté le groupe, de toute façon nous avions décidé de faire une pause. Eye Candy n’était pas mort et nous étions tous persuadés qu’un jour le phénix renaîtrait de ces cendres. J’ai également mis en pause ma carrière de mannequin en Corée. Je n’avais plus goût à rien et continuer tout cela n’aurait pas été bon.

C’est donc comme ça que j’ai atterrit dans la petite ville de Penticton. Le Canada était la destination parfaite. Là-bas, à part peut-être quelques petites minettes, personne ne me connaissait. J’allais enfin pouvoir être tranquille. Il fallait que j’arrive à atténuer un peu cette douleur qui était en train de me bouffer de l’intérieur et pour ça, j’étais prêt à tout tenter. Il est impossible de se débarrasser d’une douleur aussi grande que celle que je porte en moi. Surtout lorsque l’on a perdu tout ce qui nous rattachait à ce monde si cruel.  Mais à force de la côtoyer au quotidien, on apprend à vivre avec cette douleur. Il arrive un jour où on apprend à oublier qu’elle nous fait autant souffrir, qu’elle compose avec nous… Ce jour-là est encore très loin pour moi mais j’espère qu’un jour j’y arriverait, et ce jour-là, je pourrais enfin peut-être être heureux…




Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Braedan MulliganBraedan Mulligan
❝ Messages : 79
❝ Arrivé(e) depuis le : 08/05/2015
❝ Avatar : Charlie Hunnam
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMar 19 Mai - 21:52

BIENVENUE Very Happy

Bonne chance pour ta fiche. "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  3359858375
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie TrevelyanLexie Trevelyan
❝ Messages : 160
❝ Arrivé(e) depuis le : 12/05/2015
❝ Avatar : La sublime Scarlett Johansson :3
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMar 19 Mai - 22:00

Bienvenue sister et bonne chance pour ta fiche, tu sais où me trouver si tu as des questions "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  3359858375

_________________
Because I love you ♥️
Got me looking so crazy right now, your love's got me looking so crazy right now. Got me looking so crazy right now, your touch, got me looking so crazy right now. Got me hoping you'll page me right now, your kiss, got me hoping you'll save me right now. Looking so crazy in love's, got me looking, got me looking so crazy in love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji WangLee Ji Wang
❝ Messages : 12
❝ Arrivé(e) depuis le : 19/05/2015
❝ Avatar : *
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMar 19 Mai - 22:13

Merci vous deux !! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
AnonymousInvité
Invité
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMar 19 Mai - 23:38

Bienvenue parmi nous sister de notre folle Lexie, en espérant que tu te plairas parmi nous. "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  369801963

Oh et j'espère que tu es du genre à partager les cookies hein... "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  74071713 "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  1537153975
Revenir en haut Aller en bas
Tatiana CunninghamTatiana Cunningham
❝ Messages : 32
❝ Arrivé(e) depuis le : 13/05/2015
❝ Avatar : Phoebe (sexy) Tonkin
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMer 20 Mai - 9:56

Bienvenuuuuuuuuu parmi nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian CrenshawJulian Crenshaw
❝ Messages : 173
❝ Arrivé(e) depuis le : 04/05/2015
❝ Avatar : ian somerhalder
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMer 20 Mai - 10:00

Bienvenue à toi et courage pour ta fiche "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  451251180

Je me dis que si tu as un soucis, tu iras voir la jolie Lexie, mais, si tu veux, je suis là moi aussi "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  367176868
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Edward LarsonEdward Larson
❝ Messages : 81
❝ Arrivé(e) depuis le : 13/05/2015
❝ Avatar : Andy Biersack
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMer 20 Mai - 16:17

bienvenue Very Happy bon courage pour ta fiche :3
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji WangLee Ji Wang
❝ Messages : 12
❝ Arrivé(e) depuis le : 19/05/2015
❝ Avatar : *
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMer 20 Mai - 19:13

Jihànne : Merci Very Happy Hum... seulement si t'es sage ! xD

Julian, Tatiana et Edward : Merci ! Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Spencer HamiltonSpencer Hamilton
❝ Messages : 101
❝ Arrivé(e) depuis le : 22/05/2015
❝ Avatar : Jennifer morrison
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyLun 25 Mai - 0:59

Bienvenue parmi nous!
J'aime beaucoup ton titre de fiche I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julia JohnsonJulia Johnson
❝ Messages : 33
❝ Arrivé(e) depuis le : 22/05/2015
❝ Avatar : Rosie Huntington Whiteley
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyLun 25 Mai - 12:34

Bienvenue !
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji WangLee Ji Wang
❝ Messages : 12
❝ Arrivé(e) depuis le : 19/05/2015
❝ Avatar : *
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMar 26 Mai - 22:22

Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian CrenshawJulian Crenshaw
❝ Messages : 173
❝ Arrivé(e) depuis le : 04/05/2015
❝ Avatar : ian somerhalder
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMer 27 Mai - 9:24

Coucou Lee "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  1144146185

Je viens te voir, car le délais de ta fiche est terminé depuis hier et cette dernière n'est toujours pas fini. Je vais devoir la mettre dans les fiches en dangers. Nous te donnons encore quelques jours pour te manifester. Malheureusement, sans aucun signe de ta part, nous serons obligé de supprimer ton compte et d'archiver ta fiche Crying or Very sad

J'espère avoir vite de tes nouvelles, pour pouvoir te garder avec nous I love you
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji WangLee Ji Wang
❝ Messages : 12
❝ Arrivé(e) depuis le : 19/05/2015
❝ Avatar : *
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMer 27 Mai - 16:29

Oups désolée, j'avais pas vu que c'était une semaine. Je vais la finir ce soir !!
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Julian CrenshawJulian Crenshaw
❝ Messages : 173
❝ Arrivé(e) depuis le : 04/05/2015
❝ Avatar : ian somerhalder
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMer 27 Mai - 17:42

D'accord, je te mets un délais jusqu'à la fin du mois "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  2259019428
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji WangLee Ji Wang
❝ Messages : 12
❝ Arrivé(e) depuis le : 19/05/2015
❝ Avatar : *
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMer 27 Mai - 19:30

Merci "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  369801963
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji WangLee Ji Wang
❝ Messages : 12
❝ Arrivé(e) depuis le : 19/05/2015
❝ Avatar : *
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyLun 1 Juin - 22:55

Ça y est j'ai terminé !!! "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  975515908 "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  2617528462 "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  1331429733 "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  3600895717
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lexie TrevelyanLexie Trevelyan
❝ Messages : 160
❝ Arrivé(e) depuis le : 12/05/2015
❝ Avatar : La sublime Scarlett Johansson :3
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMar 2 Juin - 23:02

Félicitation Ji Wang

C'est bon, je te valide, tu vas enfin pouvoir arrêter de me saouler "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  2157672575

Bienvenue officiellement sur Oh Canada
Tu peux dès à présent aller plus en avant sur le forum et découvrir les merveilles qu'il renferme ainsi que sympathiser et délirer avec les autres membres si ce n'est pas déjà fait ! Cependant afin de ne pas te lâcher complètement dans la nature, voici quelques liens que je me permets de te conseiller ! Tout d'abord si tu ne l'as pas encore fait, je te conseille d'aller jeter un petit coup d'oeil au règlement, c'est toujours bien de savoir à quoi on a à faire ! Ensuite je pense que tu ne vas pas vivre sous les ponts, donc files faire une demande de logement et après va recenser ton métier. C'est toujours bien de savoir où notre personnage va travailler ! D'ailleurs si tu as besoin d'un baby-sitter, d'un colocataire ou que sais-je encore, tu peux faire un tour aux petites annonces, ça peut être très utile !

Mais bon je suis sûre que tu es surtout impatient(e) de créer ta fiche de liens pour te faire des amis ! D'ailleurs il se peut que tu ais besoin de personnes particulière, comme ta moitié ou ta voisine perdue de vue  ? Si c'est le cas va créer des scénarios, si tu cherches plutôt ta grande tante qui fume comme un pompier et ton cousin germain, c'est une famille qu'il faut que tu crées. Dans tous les cas, j'espère qu'ils seront pris bientôt ! Après si l'envie de RP est présente je t'invite aussi à aller dans ce sujet. Tu pourras peut-être trouver des personnes qui ont besoin d'un partenaire ou tu peux aussi en demander un ! Ensuite, quand tu auras des rps par milliers, pour ne pas les oublier, tu peux les mettre dans ton profil. Sinon je te recommande vivement le flood où l'on s'amuse comme des petits fous & de passer sur la ChatBox pour rigoler un petit peu ! Puis si après tous ses petits liens tu as peur de ne pas y arriver, n'hésites pas à demander à être parrainé. Sinon pour toutes tes demandes, de lieux ou de rang c'est à la préfecture qui faut se rendre. Surtout, n'ais pas peur de faire le petit curieux et va voir un peu partout dans le forum.
Et une dernière chose, amuses-toi avec nous  "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  975515908  


_________________
Because I love you ♥️
Got me looking so crazy right now, your love's got me looking so crazy right now. Got me looking so crazy right now, your touch, got me looking so crazy right now. Got me hoping you'll page me right now, your kiss, got me hoping you'll save me right now. Looking so crazy in love's, got me looking, got me looking so crazy in love.
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Lee Ji WangLee Ji Wang
❝ Messages : 12
❝ Arrivé(e) depuis le : 19/05/2015
❝ Avatar : *
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  EmptyMar 2 Juin - 23:06

Niiiiiiicccccceeeee !!!!!! Merci Very Happy
Revenir en haut Aller en bas
Voir le profil de l'utilisateur
Contenu sponsorisé
"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Vide
MessageSujet: Re: "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..." "Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."  Empty

Revenir en haut Aller en bas

"Le vent se lève.... Il faut tenter de vivre..."

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut
Page 1 sur 1
Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Penticton Forever :: Commencez votre Aventure :: Demande de Passeports :: Passeports Obtenus-